Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 3 avril 2016

Macosx : Homebrew + support NTFS

Bonjour
On m'a parlé de Paragon un logiciel payant qui offre le support des partitions NTFS sur Macosx.
Connaissant Linux et le monde open source, j'ai tout de suite pensé à NTFS-3G qui lui est libre. 

Tout est expliqué dans cet article : ntfs-el-capitan-activer

En résumé : 

1. Installer FUSEOSX : osxfuse
2. Installer HomeBrew : copier-coller la ligne suivante dans votre terminal. 

ruby -e "$(curl -fsSL https://raw.githubusercontent.com/Homebrew/install/master/install)"

HomeBrew est une sorte de apt-get, aptitude, .. un gestionnaire de paquets bien utile.
Il permet d'installer des logiciels ou des commandes.
Je pensais qu'il fallait télécharger les 4G de Xcode pour qu'il soit compatible car l'AppStore s'ouvre et propose le téléchargement de Xcode.
Ce qui n'est pas le cas. Ouf ! Refuser et fermer l'AppStore.
L'installateur va télécharger xcode command-line-tools et ensuite Homebrew.



3.  Installez NTFS-3G via HomeBrew. Ecrivez dans le terminal :

brew install homebrew/fuse/ntfs-3g

4. Maintenant il faut que Osx utilise le fichier installé pour monter les partitions NTFS. 
Le problème c'est que sur OSX El Captain, le SIP (Système Integrity Protection) ne le permettra pas même en étant Root. 
Il va donc falloir rebooter en mode Recovery,
redémarrez en appuyant sur  (CMD + R).
Cela fait, ouvrir un terminal dans les utilitaires et tapez la commande suivante.

csrutil disable
5. Redémarrez normalement et dans le terminal tapez :

sudo mv /sbin/mount_ntfs /sbin/mount_ntfs.original
sudo ln -s /usr/local/sbin/mount_ntfs /sbin/mount_ntfs
On vient de créer un lien symbolique vers le fichier installé par NTFS-3G.

6. Redémarrez en mode Recovery (CMD +R), dans le terminal tapez :

csrutil enable
7. Redémarrez, c'est enfin terminé ! Normalement vous pourrez écrire sur vos partitions NTFS.

Avant :
Après :

++

source : http://www.macplanete.com/tutoriels/18685/ntfs-el-capitan-activer

samedi 6 décembre 2014

Haiku

Bonjour, je vais présenter le système d'exploitation Haiku. Cet OS fait partie de la famille BeOs et son noyau est une modification du noyau NewOs. Il faut bien comprendre que Haiku n'est pas du tout une distribution Linux.

Haiku est un projet Open Source qui a commencé 2001 et devait devenir l'égal de BeOs.

Je l'ai installé sur une carte SD de 1 Go très facilement avec l'image Haiku..Anyboot. La carte SD me permet de booter Haiku sur mon EeePc 701.

Tout fonctionne très bien à part la carte wifi et la webcam. Le matériel supporté par le projet Haiku est évidemment moins important que sous Linux.

Je me suis intéressé à Haiku suite à un article lu récemment sur Linuxfr.org.


A la suite de cet article, un débat c'est créé d'après ce que j'ai lu.

Un système d'exploitation tel que Haiku toujours d'actualité ? Le projet trouvera t'il des utilisateurs ? BeOs était très performant dans le passé, aujourd'hui la technologie a évolué, etc, etc,...

Personnellement, je ne me pose pas ces questions. Pour moi, Haiku est un très beau projet et j'espère qu'il se développera. Haiku m'a laissé une bonne impression générale.


J'ai téléchargé la version R1Alpha4, ce n'est pas une version toute récente apparemment et plusieurs fonctionnalités n'étaient pas présentes. 

J'ai donc téléchargé une "Nighty Build" une version créer tous les jours je pense. Je vous conseille de faire de même.


Si vous venez du monde de Linux, vous ne serez pas dépayser. Vous retrouverez votre terminal et bash. Les commandes sont pour une grande partie les même. 

Les applications qui sont fournies avec Haiku sont de bonnes qualités et couvrent un large panel d'activité. Mais elles sont parfois un peu basiques, des applications open source peuvent être installées via les dépôts. 

Haiku est certainement un très chouette option pour un vieil ordinateur que l'on voudrait récupérer et certainement au-delà.


Je crois qu'il est important de connaître des alternatives à Linux qui va bientôt connaître des changements important. J'espère que Linux et Debian n'en souffriront pas trop. (cfr ; SystemD)

Haiku semble encore un petit peu léger malgré son âge mais je crois que beaucoup de travail (colossal) à été abattu. Le projet Haiku va entrer dans sa deuxième phase de création prochainement.


Si vous êtes embêté comme moi, par le navigateur de fichiers car il ouvre une nouvelle fenêtre à chaque "clic" sur un dossier. Sachez que dans les options, vous pourrez cocher : "Naviguer dans une fenêtre unique". C'est tout de suite plus agréable ;)

++

Source : Wikipedia, Linuxfr.org

lundi 19 mai 2014

Debian : Clavier Bluetooth sous Gnome

Hello, pour continuer la série d'article "Bluetooth", nous allons voir comment installer un clavier bluetooth sous Debian 7.5 et l’environnement graphique Gnome 3. J'ai acheté un clavier Bluetooth de la marque Carrefour (mod : cbk01). Ce clavier est destiné aux tablettes Ios et Android.

Je l'avais repéré depuis un petit temps mais à 39€ je le trouvais cher, je me suis décidé car son prix est descendu à 14,90€. De plus, son look est fortement inspiré des claviers Bluetooth de chez Apple.


Comme dans les articles précédents, il est évident que votre Pc doit être équipé d'une carte ou d'une clé USB Bluetooth. Si c'est le cas, rendez-vous dans les paramètres Bluetooth dans "Outil système - Paramètre système". Sinon le plus simple c'est de cliquer sur l'icone bluetooth en haut à gauche et choisir "Configurer un nouveau périphérique". 


Une recherche des périphériques bluetooth disponibles sera effectuée. Sélectionnez le clavier et continuer.


Il vous sera demandé d'entrer un code d'identification sur le clavier et d’appuyer ensuite sur la touche "Enter".  Si tout ce passe bien, c'est fini ! Vous pourrez paramétrer votre clavier, configurer des raccourcis, l'agencement des touches. 

Attention ! N'oubliez pas que c'est un clavier bluetooth, il ne sera pas reconnu au démarrage de l’ordinateur. Pas de F2, F12 ou encore ESC pour le boot menu ou le Bios. Ni au niveau de Grub.
On a de la chance ! Le bluetooth est activé avec le serveur X et Gdm pour taper notre mot de passe ;-).
Gardez toujours un clavier (avec fil) à porté de main, si je puis dire !
N'oubliez pas de l’éteindre car  les deux piles fournies ne lui procurent peut-être pas une grande autonomie..


vendredi 16 mai 2014

Le cahier de l'administrateur Debian


Bonjour, aujourd'hui je ne vais pas vous parler de Linux ou d'un logiciel libre mais d'un livre.
Le cahier de l'administrateur Debian est une référence en la matière. Ce livre à été "libéré", il est passé en licence libre via un financement participatif.


La version anglaise du livre à été libéré avant la version française.
Le financement c'est passé ici : Ulule. Le site LinuxFr.org avait également participé au financement. 

Enfin bref. La version Française est disponible : 
Vous pouvez toujours effectuer une petite donation mais ce n'est pas obligatoire.

J'avais moi même acheté une des premières versions (papier), il y a quelques années. 
Posséder une version PDF et mise à jour de ce livre, me réjouis ;).  Je vais prendre le temps de le relire.
Je remercie en tout cas toutes les personnes qui ont participé à cette libération. 

Ce livre est vraiment très bien fait. Idéal pour découvrir et maitriser Debian que l'on soit amateur ou professionnel. 

Bonne lecture !!


jeudi 8 mai 2014

Slitaz 5.0 RC1


Hello.
Dans la catégorie des distributions très légères et du genre couteau suisse, Slitaz est peut-être celle que je préfère.

L'image iso fait 43 MB, on peut donc l'installer sur un vieux Pc sans problème ou encore une vielle clé USB de 128 MB. C'est ce que j'ai fais !


Dans cette nouvelle version, nous pouvons choisir la langue du système avant le boot. 
Ensuite, nous entrons dans le menu Grub, où plusieurs "flavors" de slitaz sont disponibles.



C'est donc un Linux très minimaliste, pour la configuration du système tout se passe dans le TazPanel (ou en ligne de commande). 
Là c'est un peu moins facile pour Mr.tout le monde, il faut un peu bidouiller par moments.

Vous pourrez toujours faire évoluer votre système avec les applications de votre choix, disponibles dans les dépôts (Chrome, firefox, Flash, LibreOffice, lecteur de pdf et encore beaucoup d'autres).
Par défaut, le navigateur web est midori qui est vraiment très léger. 
Cette version 5.0 est encore en RC (Release Candidate) sur 3 ordinateurs j'ai eu des soucis avec le Wifi.
Il faudra attendre la version stable. Par contre sur L'Asus Eee, aucun problème à signaler. 


Il faut bien comprendre que Slitaz est une distribution destinée aux configurations légères. 
Si vous voulez tout le confort d'une distribution Linux, Debian, Ubuntu, Fedora ou #!CrunchBang seront un meilleur choix. 

Par contre, Slitaz est une solution facile et rapide pour installer une machine de test, pour un serveur Web, SSH, ... ou encore pour une base de donnée. Installé sur une clé USB, c'est un véritable couteau suisse, un système nomade et des outils de diagnostics. Ou encore pour découvrir et apprivoiser Linux plus en profondeur. 

++

Website : www.slitaz.org

samedi 3 mai 2014

Bluetooth : Transfert depuis Android vers Linux / Mac Os X

Bonjour, je me suis enfin décidé à comprendre pourquoi je n'arrivais pas à envoyer des fichiers depuis mon téléphone vers mon Linux ou Mac Os X via le Bluetooth. Et pouvoir ranger ce câble USB.
J'ai enfin réussi !! :) Et la solution est vraiment toute bête !


Le transfert PC vers le téléphone fonctionnait, donc ça devait être, encore,une question de droits en écriture sur les ordinateurs.

1.  Il faut vous assurez que votre téléphone, vos tablettes ou encore vos ordinateurs soient bien associés, appairés pour reprendre le terme utilisé par Android. Ils se reconnaissent, ils peuvent communiquer ensemble. J'avais écris un article expliquant la procédure sous Linux Ubuntu : Premier article. Il faut évidement que le Bluetooth soit activé sur les deux appareils.

2. Autoriser l'écriture des fichiers envoyés par un appareil Bluetooth. Je vais expliquer la procédure suivante sous Mac Os pour changer.  Mais le principe reste le même sous Linux et je montrerais une capture d'écran sous Gnome3 (Debian).

Sous Mac Os X, rendez vous dans la fenêtre "Préférences Système. Cliquez ensuite sur l'icône "Partage" dans le menu "Internet et sans fil"

Dans la fenêtre "Partage", vous visualiserez toute une série de services. Il faut simplement cochez la case "Partage Bluetooth".
Par sécurité, j'ai laissé les options "Demander que faire" lorsque des appareils Bluetooth tentent d'envoyer des fichiers, pour en être averti d'une part et pouvoir refuser le transfert.

J'ai créé une dossier Bluetooth, qui contiendra les fichiers reçus et sera aussi le seul dossier (il me semble)accessible aux appareils Bluetooth.  J'ai aussi laissé l'option "Demander que faire" lorsque des appareils parcourent se dossier pour les même raisons mais vous pouvez aussi choisir "Ne jamais autoriser" ou "Toujours autoriser" 

(Demande de transfert)

Sous Linux, il existe dans le menu "Outils système" ou encore "Administration", l'application "Partage de Fichiers". Cette fenêtre regroupe les options pour le partage réseau, partage de fichier par bluetooth et réception de fichiers par Bluetooth. La réception et le partage sont deux services distincts. 
Il faut évidement cochez "Réception de fichiers par Bluetooth", et je conseillerais de laisser l'option d'acceptation "Seulement les périphériques configurés. Cochez aussi l'option d'avertissement de la réception de fichiers. 


Voilà ! Tout ça pour une ou deux petites cases à cocher!
J'ai honte d'avoir cherché si longtemps !! :D

jeudi 1 mai 2014

Frozen Bubble

Hello ! Frozen Bubble est un jeu mythique sous Linux et dans le monde de l'open source.
Il a toujours été disponible sur énormément de plateformes et depuis un moment sans doute sur Android. Il y a une dizaine d'années, il était l'un des jeux que l'on présentait pour dire :
"Mais ouii !! Il existe des jeux sous Linux !!"

Présent de base sur les distributions Mandrake (Mandriva) et Knoppix, ce jeu est développé à la base par Guillaume Cottenceau.

On peut dire qu'il est très fortement inspiré de la série "Puzzle Bubble" aka "Bust-a-Move".

Le joueur manœuvre un canon qui lance des bulles colorées. Le canon permet de lancer les bulles qui se collent au plafond ou aux autres bulles déjà présentes. Le but est de regrouper les bulles identiques par groupes de trois ou plus afin de les faire disparaitre. Le tableau est terminé lorsque le joueur a fait disparaitre toutes les bulles. (Wikipedia : Puzzle Bubble)

( Debian )

Pour l'installer sous Debian (root) , sinon sous Ubuntu n'oubliez pas le sudo devant aptitude ...
Ou utilisez le gestionnaire de paquets de votre distibution.
aptitude install frozen-bubble
C'est donc un jeu que j'ai vu évolué au fil des distributions Linux.
Les graphismes, les effets sonores et les niveaux ont été améliorés. Vous pouvez jouer tout seul, à deux ou encore en réseau local ou via internet.
Un éditeur de niveau existe mais je ne l'ai jamais essayé. 

( Android )

Frozen bubble est un jeu qui plaira, je l'espère aux plus jeunes.

Site Web : www.frozen-bubble.org
Source : Wikipedia

dimanche 29 décembre 2013

Copier une image iso sur une clé usb


Bonjour ! Voici quelques pistes pour vous aider à préparer une clé usb pour une installation d'une distribution Linux. En général, on grave une image iso sur un CD/DVD. Malheureusement certaines images dépassent maintenant la capacité d'un CD. Vous pouvez évidement graver une image CD sur un DVD.

Un autre cas, si vous avez un netbook qui ne possède pas de lecteur CD, "graver" l'image sur une clé est la solution. Le but ici est donc de démarrer sur la clé au boot (en espèrant que cela soit possible sur votre Pc si il est vieux.)

De préférence utiliser une clé usb vierge et qui correspond +/- à la capacité de l'image iso car dans certaines de ces méthodes la clé ne sera vue que comme un média CD et donc si vous avez installer une image de 701 Mb sur une clé de 4Gb, vous perdrez 3Gb et toutes autres données seront effacées.
Il y a moyen de récupérer cette espace avec une deuxième partition mais je ne développerais pas cela ici.

Sous Windows : Il existe une application qui se nome W32 Disk Imager. Lorsque vous avez télécharger votre image iso et W32 Disk Manager,

http://www.pendrivelinux.com/

1. Choisissez votre image iso sur votre ordinateur.
2. Sélectionnez votre clé usb. 
3. Démarrer à l'écriture de l'image sur la clé.

Site web : http://sourceforge.net/projects/win32diskimager/

Il existe aussi une autre application qui tourne sous Linux, MacOsx et Windows dont le principe est le même. Sélectionnez "Diskimage" et indiquez le chemin de l'image iso, et celui de votre clé usb.


Sous Linux :  Debian nous propose une solution simple et la plus facile, et celle que j'ai utilisé pour ma clé Debian, mais il faut faire attention à ce qu'on fait il ne faudrait pas copier l'image sur une mauvaise partition, attention aux conséquences. La clé doit être démonter avant de lancer la commande.
Dans un terminal, là ou se trouve l'image iso téléchargée.

cp debian.iso /dev/sdX ; sync 
Sinon une autre méthode :

sudo dd if=filename.iso of=/dev/usbdevice bs=4M; sync

jeudi 5 décembre 2013

Android : vider la mémoire vive


Comment vider la mémoire vive (ram) sous android 2.x et 4.x ?
C'est le genre de chose que l'on trouve une fois. Ensuite on l'oublie et on perd des heures à retrouver ce menu !

Sur mon téléphone (Android 2.3) j'arrive à accéder facilement à ce menu via un widget qui se nome "Application actives". Sur Android 4.4 ce widget  ne semble pas exister.

Donc voici une méthode facile pour y arriver. La marche à suivre est la même pour les deux versions.
Appuyez sur le bouton "Home" du téléphone et laisser le enfoncer jusqu'à ce qu'un menu apparaisse.


Sélectionnez "Gestionnaire de tâches"


Sélectionnez l'onglet RAM et vous pourrez vider la mémoire vive du téléphone.
Pour Android 4.x : l'étape 1 est la même appuyer sur le bouton "Home" du téléphone jusqu'au menu.


 Ensuite sélectionner l’icône en bas à gauche, qui représente le diagramme circulaire. ( Camembert, Tarte :D )


Sélectionnez l'onglet "Ram" et vous pourrez vider la mémoire vive du téléphone.

dimanche 10 novembre 2013

Update Notifier : installation


Bonjour !
Update notifier est un programme qui vous averti lors d'éventuelles mises à jour.

Il gére  les mises à jour et vous propose des les installer.
Il était installé de base sur Gnome 2.

Sous #! Crunchbang il n'est pas installé par défaut. Nous allons donc voir comment l'installer.



Ouvrez un terminal :

sudo aptitude install update-notifier
Voilà, le programme est intallé ! Maintenant, pour bien faire il faut que ce programme soit actif au démarrage de la session graphique. Au démarrage de l'ordinateur si vous voulez.

Nous allons devoir éditer un fichier :

vi /home/$USER/.config/openbox/autostart
Nous allons ajouter à la fin du fichier cette commande :

update-notifier &


Voilà, c'est fini ! 
Je pense que update-notifier est un petit outil graphique sympa pour que l'utilisateur pense à mettre son ordinateur à jour en particulier dans un environnement comme openbox.

N'oubliez pas que vous pouvez gérer les mises à jour en console avec aptitude, ou encore graphiquement avec synaptic.